Le Message de Notre Seigneur

[in English] [en español] [Tagalog]

Puissants, radicaux, pleins d’affrontement, qui changent la vie et qui libèrent sont tous les mots qui décrivent les enseignements de notre Seigneur Jésus-Christ. Une comparaison soigneuse de ses communications mises côte à côte avec celles qui sont communément enseignées en son nom révèle une surprise choquante. L’essence de son message a été obscurcie (si pas complètement perdue); la substance qui peut être résumée sous la rubrique : le Royaume de Dieu. Depuis son premier enseignement, appelé Sermon sur la Montagne, jusqu’au jour où il monta au ciel, il maintint avec constance le même thème dans ses prédications et enseignements lesquels il appela l’Evangile du Royaume. Deux courtes phrases dans la prière du Seigneur résument la totalité du Royaume de Dieu. "Que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel" (Matthieu 6:10). Aujourd’hui, la volonté de l’homme, non pas celle de Dieu, est faite sur la terre.

Pour bien de fois que Jésus parlait à propos du Royaume de Dieu, il ne l’a jamais défini. Egalement surprenant est que personne de ceux qui l’écoutait n’a jamais demandé une explication. Jésus parlait comme si chaque personne avait déjà compris le Royaume, et ils l’avaient vraiment compris. La connaissance concernant le Royaume fut commun à chaque Israélite car cela fut l’espérance pour laquelle ils attendaient désespérément, et l’avaient fait depuis des siècles.

A nous, par contre, c’est un terme étrange et un concept inconnu. Comme cela est fondamental pour comprendre le message de notre Seigneur, nous devons gagner la clarté. Un bon point de départ est reconnaître le besoin de l’homme pour le Royaume de Dieu.

Plusieurs écritures déclarent la dépravation de l’humanité, mais aucune d’une façon si descriptive et concise comme celles dans l’épître aux Romains.

Romains 3:10-18 …selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul; Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul; Leur gosier est un sépulcre ouvert; Ils se servent de leur langue pour tromper; Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic; Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume; Ils ont les pieds légers pour répandre le sang; La destruction et le malheur sont sur leur route; Ils ne connaissent pas le chemin de la paix; La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux.

Cette représentation de l’homme n’est pas consistante avec la façon dont Dieu l’a originalement créé. Au commencement, il fut créé à l’image ou à la ressemblance de Dieu.

Genèse 1:26-28 Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Le plan original de Dieu était que l’homme eût la domination sur un monde parfait. Il créa Adam et Eve à Son image, leur permettant d’avoir la souveraineté sur la terre sous Son autorité suprême et absolue. Dans cet environnement original et parfait, et dans son état original parfait, l’homme aurait eu une vie harmonieuse d’amour avec Dieu et avec son prochain pour toujours. Le péché, la haine, les disputes, le chagrin, la maladie et la mort furent non existants dans le Jardin d’Eden. La piété, l’amour, la paix, la joie, la santé et la vie florissaient et allaient continuer pour toujours.

Cependant, après avoir été séduits par le serpent, Adam et Eve prirent la décision de désobéir au commandement direct de Dieu. Les conséquences de leur choix furent cataclysmiques, affectant chaque aspect de la création. Leur domination avait grandement diminuée, la terre était corrompue, et leurs relations harmonieuses furent ternies avec l’inimitié et la dispute. Le péché enveloppa l’homme comme Satan devint le dieu de cet âge et, comme tel, l’agent principal influençant l’humanité. Leur immortalité fut remplacée par la mort.

La chute de l’homme détruisit vraiment le plan original de Dieu, mais nullement cela ne dissuada Dieu de son objectif. Immédiatement après la chute, Dieu mit en marche le plan pour racheter l’homme et restaurer la terre dans son état de paradis. Comme les Ecritures progressent, ce plan devient leur thème principal qui est appelé par notre Seigneur Jésus-Christ, LE ROYAUME DE DIEU.

Comme le livre de Genèse explique ce qui arriva au commencement, le livre d’Apocalypse prédit ce qui arrivera à la fin. Le Royaume de Dieu viendra, et Sa volonté sera faite sur la terre comme elle est au ciel. Adam et Eve furent chassés du Paradis et empêchés de manger de l’arbre de vie. Leur Paradis était complètement détruit avec le déluge au temps de Noé. Cependant, Dieu promet que le paradis et l’arbre de vie reviendront encore.

Apocalypse 2:7 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.

Les justes regagneront la domination sur la terre recréée de Dieu. La relation de l’homme avec Dieu sera comme elle était avant la chute: sainte, aimable, harmonieuse et complètement libre de péché. Les justes vivront pour toujours avec le Seigneur Jésus-Christ et Dieu sur la terre comme paradis.

Apocalypse 21:1-4 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. Et j’entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu

Le début de la compréhension du Royaume de Dieu est trouvé chez le patriarche Abraham. Dieu avait fait une alliance avec lui qui a eu un impacte sur tous ceux qui ont la foi. Dieu fit beaucoup de promesses à cet homme, dont quelques-unes ont été déjà accomplies, d’autres qui seront accomplies lorsque le Royaume viendra. Dieu initia la relation avec Abram (plus tard Il changea son nom à Abraham) pendant qu’il vivait en Mésopotamie. Ses instructions étaient spécifiques – quitte ton pays, tes parents, la maison de ton père et va dans le pays que Je te montrerai. Dieu promit ce qui suit:

Genèse 12:2-3 Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

Abraham obéit et partit; de là commença leur relation qui fut plus tard caractérisée par Dieu lorsqu’il dit: "Abraham mon ami". Personne d’autre n’est appelé l’ami de Dieu. Comme Abraham grandissait dans sa foi et engagement, ainsi grandissaient l’engagement et les promesses de Dieu. Dieu S’étendit à Abraham d’une manière extraordinaire. Il fit des promesses à lui et à sa postérité qui s’étendent jusqu’à l’éternité. Pour sceller les promesses, Dieu fit une alliance de sang avec lui qui assura absolument que ses promesses seraient accomplies. Après qu’Abraham eut démontré sa foi en obéissant à Dieu au point d’offrir la vie de son fils Isaac, Dieu S’engagea Lui-même d’une manière remarquablement unique. Il jura par Lui-même qu’Il tiendrait les promesses faites à Abraham. En aucun autre moment Dieu n’a donné la triple garantie de promesse, alliance et serment. Une investigation complète de Genèse 12 jusqu’à Genèse 22 pourvoira une vue compréhensive de toutes les promesses faites. Nous avons déjà noté que Dieu promit au préalable de faire de lui une grande nation. Comme les Ecritures se développent progressivement, ce qui devient apparent est qu’Israël est cette nation promise. Cependant, ce qui n’était pas si évident pour plusieurs années est que Dieu promet aussi que des nations viendraient d’Abram. En réalité, le changement de nom d’Abram à Abraham reflète cette promesse additionnelle. "Abraham" signifie père de plusieurs nations.

Genèse 17:5 On ne t’appellera plus Abram; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d’une multitude de nations.

Le mot hébreu "gowy" est traduit en français soit comme "nation" soit comme "Gentils". Même aujourd’hui, le peuple juif emploie le mot "goy " pour se référer sur quiconque qui n’est pas d’Israël. Dieu révéla à l’Apôtre Paul ce qui était un mystère pour des siècles — que Dieu avait toujours voulu compter les Gentils comme héritiers des promesses faites à Abraham. (Israël considérait toujours Abraham d’être leur Père). Cependant Paul révéla que les vrais enfants d’Abraham sont ceux de la foi à partir de deux Israël (la circoncision) et les Gentils (l’incirconcision). Ceux qui ont la même foi qu’Abraham sont considérés ses enfants.

Romains 4:11 et 12, 16 Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu’il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d’être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée, et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis.

C’est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d’Abraham, notre père à tous, selon qu’il est écrit:

Abraham est le père de tous ceux qui croient. Dieu compara sa postérité à la poussière de la terre, les étoiles innombrables, et le sable au bord de la mer puisqu’Il connaissait qu’il engloberait beaucoup plus que simplement les descendants biologiques d’Israël. Israël est seulement une nation. L’inclusion des Gentils fit de sa postérité plusieurs nations.

Galates 3:6-9 Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice, reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham. Aussi l’Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens [Gentils] par la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham: Toutes les nations seront bénies en toi! de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant.

Lorsque Dieu parla prophétiquement à Abraham, sa postérité incluait tous ceux qui croiraient à partir de deux: Israël et les Gentils à cause de l’œuvre accomplie de Jésus-Christ.

Verset 14 afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens [Gentils] son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis.

Si nous croyons en Christ, alors nous sommes de la postérité d’Abraham et cohéritiers des mêmes promesses.

Verset 29 Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.

Les fidèles disciples de Christ hériteront les mêmes promesses qui étaient faites à Abraham. Une promesse très importante concernait le pays. Lorsque Dieu mentionna premièrement le pays à Abraham, pas de frontières spécifiques n’étaient fournies. Il avait simplement déclaré "ce pays" (Genèse 12:7). Cependant, comme le temps évoluait, la masse de terre s’élargissait grandement. A la fin, Dieu promit à Abraham et à sa postérité (laquelle nous connaissons maintenant incluait tous ceux qui ont la foi), le monde entier.

Romains 4:13 En effet, ce n’est pas par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c’est par la justice de la foi.

Ce qu’Adam et Eve avaient perdu et dont le livre d’Apocalypse déclare viendra encore, une terre totalement régénérée, fut promise à Abraham et à ses enfants dans la foi. Israël occupa une partie de la terre promise et le fit pour une période de temps relativement courte. Cependant cette occupation ne fut pas du tout l’accomplissement complet des promesses faites à Abraham. Cela n’inclut pas le monde entier, cela ne dura pas non plus pour toujours. Au mieux, cela fut un prototype pour ce qui surviendra lorsque Christ retournera et établira le Royaume de Dieu.

Bien que la plupart des gens croient que la vie éternelle sera vécue dans le ciel, les Ecritures déclarent clairement et fréquemment que le Paradis sur la terre est le destin des justes. Une étude soigneuse des enseignements de Jésus révèle qu’il enseigna que le Royaume de Dieu sera sur la terre.

Une autre promesse significative faite à Abraham qui est en rapport avec le Royaume de Dieu stipule que "des rois sortiront de toi". En effet, plusieurs rois furent des descendants d’Abraham, les plus notables étant David et Jésus. Le règne de David sur Israël est présenté comme le prototype pour le règne de Jésus sur Israël et le monde pendent les premières 1.000 années après son retour. Le premier acte de David comme roi sur un Israël uni fut de prendre la cité de Jérusalem et en faire le centre d’adoration et la capitale. Moïse avait dit à Israël que Dieu avait sélectionné un endroit spécial dans la terre promise pour les Siens — un endroit où Il serait adoré.

Néanmoins, lorsque Josué conduisit Israël dans la terre promise, ils saisirent toute la région autour de Jérusalem, mais ils ne prirent jamais la cité elle-même. L’endroit spécifique que Dieu voulait, qui allait être appelé la cité de Dieu, a été laissé pour être occupé par des païens. Pendant plus de 500 ans, ils ne prirent pas Jérusalem. David, un homme d’après le propre cœur de Dieu, prit la cité et continua à exécuter la volonté de Dieu pour Sa cité. La toute suivante chose que fit David fut d’apporter l’arche de l’alliance dans la cité et instaura la louange et l’adoration que Dieu voulait et qu’Israël avait négligées. David désigna des milliers de Lévites à louer et servir le Seigneur. Ce temps a été appelé "le temps de Sion" et a été considéré comme la relation la plus douce qu’Israël a eu avec Dieu. Malheureusement, il fut de très courte durée, néanmoins cela se tient encore comme un prototype pour ce que Jésus fera à son retour. En ce jour-là, Jésus prendra Jérusalem à nouveau pour Dieu et en fera Sa capitale pour la théocratie mondiale. Ce sera encore la cité de Dieu.

Dieu fit une alliance avec David justement comme Il avait fait des années auparavant avec Abraham.

I Chroniques 17:11-14 Quand tes jours seront accomplis et que tu iras auprès de tes pères, j’élèverai ta postérité après toi, l’un de tes fils, et j’affermirai son règne. Ce sera lui qui me bâtira une maison, et j’affermirai pour toujours son trône. Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils; et je ne lui retirerai point ma grâce, comme je l’ai retirée à celui qui t’a précédé. Je l’établirai pour toujours dans ma maison et dans mon royaume, et son trône sera pour toujours affermi.

La postérité de David à s’asseoir sur son trône pour toujours est Jésus de Nazareth, appelé le Christ. Quand l’ange parla à Marie à propos de son enfant dans son sein, il déclara que son enfant serait celui promis à David.

Luc 1:31-33 Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.

Jésus régnera sur le trône de David à Jérusalem.

L’Ancien Testament est rempli des prophéties concernant le Christ. Le mot "Messie" est principalement utilisé dans l’Ancien Testament, pendant que le mot "Christ" est principalement utilisé dans le Nouveau Testament. Les deux mots signifient la même chose — l’oint. Le souverain sacrificateur, le prophète et le roi étaient tous oints, et en tant que tels, servaient comme prototypes pour le Christ. Moïse (les cinq premiers livres de l’Ancien Testament) et tous les prophètes (le reste de l’Ancien Testament) parlèrent souvent concernant le Messie. Ils communiquèrent plusieurs détails au sujet de ce qu’il ferait et dirait. Avant que le Messie soit né, ces Ecritures pourvoyaient un plan détaillé et complexe afin qu’il y ait un standard pour comparer et déterminer l’authenticité du Christ. Bien que les quatre Evangiles ne narrent pas chaque chose que Jésus fit et dit, ils déclarent néanmoins toute chose nécessaire pour déterminer qu’il est le Christ. Il a accompli tout ce qui était prophétisé concernant sa première venue.

A cause de qu’il a accompli ces prophéties prouvant qu’il est le Christ, nous pouvons avoir une confiance absolue qu’il reviendra aussi et complétera le reste de ce qui est promis à son égard. Une fois de plus, beaucoup a été écrit au sujet de sa seconde venue. Son retour marquera le début du Royaume de Dieu sur la terre. Il assurera que la volonté de Dieu soit faite sur la terre comme elle l’est au ciel.

Avant que Jésus ne soit ressuscité et ascensionné au ciel, il endura la torture et la mort les plus horribles jamais connues par l’homme. Sa souffrance et sa mort ont pourvu le sacrifice de substitution nécessaire pour la rédemption et le salut de l’homme. Avant que Jésus ne soit revenu, il y aura encore une période de grande souffrance et mort. Cependant, il ne sera plus cette fois la victime. Les trois ans et demie avant son retour seront un temps de grande tribulation pour l’humanité entière. La terre et toute personne sur elle seront affectées.

La grande espérance du chrétien est centrée sur le retour du Christ lorsque la résurrection des justes aura lieu. Dans cette première levée des morts, tous les croyants des temps passés seront ressuscités et donnés une nouvelle vie qui sera éternelle. Les croyants vivants quand il arrivera seront transformés simultanément avec les ressuscités. Lorsque Jésus ressuscita il devint le premier-né d’entre les morts. Le premier-né implique que personne n’est venu avant lui cependant d’autres le suivront. La vie qui lui fut donnée quand il ressuscita d’entre les morts est un exemple de ce qui sera donné aux présentes dans la résurrection des justes.

A ce moment, Jésus commencera à gouverner le Royaume de Dieu sur la terre. Il s’assiéra sur le trône de David dans la cité de Dieu, Jérusalem. Il gouvernera le monde au nom de Dieu, et toutes les nations seront portées sous sa soumission. Les saints ressuscités régneront avec lui comme rois et prêtres, et feront ainsi pendant 1.000 ans. Durant ce millenium, Satan sera enchaîné au fond de l’abîme et son influence sur le monde sera arrêtée.

Cette période est appelée la régénération puisqu’il y aura une recréation de vie. Les changements vont être radicaux, progressifs, et englobant chaque personne et chaque chose. Les caractéristiques géographiques indésirables et improductives de la terre seront changées. Les vallées seront exaltées; les montagnes seront abaissées. Les déserts seront florissants avec l’eau et la végétation.

Toute guerre et les pensées de guerre cesseront. Les armes pour la guerre seront brûlées au feu pour les sept premières années après que Christ revienne et moulées dans des outils pour l’agriculture. Même le règne animal vivra un changement radical. Les animaux seront végétariens et coexisteront paisiblement l’un avec l’autre et avec l’homme. Tous ces changements évolueront jusqu’à la fin lorsque le paradis sera établi sur la terre.

A la fin des 1.000 ans, Satan sera relâché pour un peu de temps. Il séduira encore une fois des plusieurs et s’efforcera à conduire une insurrection contre le Royaume de Christ. Toutefois, ses efforts seront abrégés parce que tous ceux qui sont impliqués seront dévorés par le feu qui viendra du ciel de la part de Dieu. Alors le diable sera jeté dans l’étang de feu et de soufre où il sera totalement anéanti pour toujours.

Au même moment, la seconde résurrection — la résurrection des injustes — surviendra. Dans cette résurrection, tous les incrédules des temps passés et ceux du royaume millénaire seront jugés. Quiconque n’est pas inscrit dans le livre de la vie sera jeté dans l’étang de feu avec la mort et la domination du tombeau.

Après tout ceci, Jésus le Christ remettra le Royaume à son Père. Alors Dieu gouvernera sur tout et demeurera parmi son peuple. L’homme vivra avec Christ et avec Dieu dans un nouveau ciel et une nouvelle terre. Encore une fois le paradis sera établi, et l’homme aura accès à l’arbre de vie.

Les nombreuses choses que Jésus fit qui sont enregistrées dans les quatre Evangiles prouvèrent qu’il était le Christ, le Fils de Dieu. Aussi contenues dans les Evangiles et également aussi importantes, sont les plusieurs choses qu’il dit. Comme le ministère de Jean le Baptiste toucha à sa fin à cause de son emprisonnement, le ministère de notre Seigneur commença à prospérer. La déclaration suivante faite au commencement de son ministère déclare le thème récurrent de son message.

Matthieu 4:17 Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

Il communiquait fidèlement l’évangile du Royaume à travers son ministère jusqu’à ce qu’il ascensionna au ciel.

Matthieu 4:23 Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.
Actes 1:3 Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.

Nonobstant, tout ce qu’il enseigna à propos du Royaume, peu d’emphase fut placé sur les détails exposés dans cet écrit. Contrairement à aujourd’hui, chaque personne connaissait au sujet du Royaume à venir; donc il n’avait pas besoin de l’expliquer. Si commune fut cette connaissance que même des hommes comme Hérode la savaient. Hérode, le gouverneur incrédule et méchant, comprit que le Messie viendrait régner sur le trône de David et gouverner Israël. Il était si convaincu et menacé par le Messie qu’il assassina tous les enfants de deux ans et en dessous à Bethléhem s’efforçant de l’éliminer.

A partir des jours d’Abraham, pour des milliers d’années, les Israélites cherchaient l’accomplissement de la promesse qui apporterait le Royaume de Dieu sur la terre. Moïse et tous les prophètes avaient écrit concernant le Royaume, ainsi il était vraiment communément compris. Pareillement, les écrivains du Nouveau Testament, les apôtres, tous parlèrent la même chose. Le livre des Actes se termine par cette déclaration résumée concernant le ministère de l’Apôtre Paul:

Actes 28:31 prêchant le royaume de Dieu et enseignant ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christ, en toute liberté et sans obstacle.

Paul enseigna le Royaume de Dieu avec une perspicacité augmentée concernant notre Seigneur Jésus dans sa position exaltée en tant que Christ. Après son ascension au ciel, une autre phase du plan du Royaume débuta. La période de temps entre son ascension et son retour (laquelle époque nous vivons maintenant) est appelée l’âge de la grâce. Aujourd’hui, les choses sont très différentes du temps où Jésus marchait sur la terre ou de comment il sera lorsqu’il reviendra en tant que Roi de la terre. Dans l’Ancien Testament, trois grands oints sont établis comme prototypes pour Jésus le Christ (L’Oint) —le souverain sacrificateur, le prophète et le roi. Ces oints nous aident à comprendre la relation que les croyants d’aujourd’hui ont avec Christ, comme nous attendons son retour.

Le souverain sacrificateur d’autrefois servait comme le médiateur et l’intercesseur pour le peuple d’Israël. Il offrait des sacrifices d’animaux comme expiation pour les péchés afin que le pardon puisse être reçu. Le sacrificateur servait dans le tabernacle et, plus tard à l’époque de Salomon, dans le temple. Jésus fut oint pour être notre souverain sacrificateur. Il offrit le parfait sacrifice une fois pour toutes pourvoyant la réconciliation éternelle et le pardon des péchés. Aujourd’hui, il est à la droite de Dieu dans les lieux célestes, vivant pour toujours pour faire l’intercession pour nous. Il est déclaré d’être un souverain sacrificateur miséricordieux, fidèle et compatissant, qui court pour aider ceux qui sont tentés.

Jésus fut oint pour être le grand prophète dont Moïse dit qu’il serait comme lui, encore plus grand (parce que ses paroles apporteraient le salut à ceux qui croient). Aujourd’hui, le prophète Jésus nous parle à travers la Parole de Dieu enregistrée dans les Ecritures et à travers le saint-esprit qui demeure en nous. Dans la même manière dans laquelle il enseignait et guidait ses disciples, il travaille maintenant en nous à travers l’esprit. A cause de l’esprit, Christ vit en nous; pour cela, notre prophète est toujours avec nous.

Jésus, l’oint régnera sur le trône de David lorsqu’il retournera. Aujourd’hui, il règne dans les cœurs et les vies de ceux qui obéissent à ses commandements. Il est notre Seigneur et Maître; pour cette raison, il gouverne nos vies comme nous attendons son glorieux retour. Avec Christ en nous, nous pouvons toutes choses sans nous soucier des circonstances puisqu’il pourvoit la force. Il nous a fait plus que vainqueurs, même maintenant que nous vivons dans cet âge mauvais.

Lorsque nous écoutons le message de notre Seigneur, la question logique devrait être: "Que dois-je faire pour prendre une part dans le Royaume de Dieu?" La réponse est aussi fournie dans l’enseignement de notre Seigneur; ainsi examinant les Ecritures devrait être du plus haut intérêt. Pierre l’a bien résumée.

Actes 3:19-21> Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ, que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes.

Voudriez - vous lire davantage?